WoDens, une alternative durable aux bois tropicaux

Un nouveau matériau, semblable aux bois tropicaux sur le plan de l’apparence et des propriétés, en modifiant le bois indigène

Accueil / Actualité Bois / WoDens, une alternative durable aux bois tropicaux

Du bois indigène, à l’apparence et aux propriétés semblables aux bois tropicaux. Voilà la technologie WoDens, développée par Elena Nedelkoska, étudiante en Master Wood Technology et assistante à l’Institut des matériaux et de la technologie du bois IWH, et récompensée par une subvention dans le cadre du programme « First Ventures » de la Fondation Gebert Rüf. Ce prix pose également les fondations du spin-off WoDens de la BFH.

« Notre idée consistait à développer un nouveau matériau, semblable aux bois tropicaux sur le plan de l’apparence et des propriétés, en modifiant le bois indigène durable », explique Elena Nedelkoska. Avec sa technologie WoDens, l’étudiante en Master Wood Technology a su convaincre le jury de la Fondation Gebert Rüf. Au travers de son programme intitulé BREF – « First Ventures », la fondation Gebert Rüf soutient les diplômé-e-s des hautes écoles en Bachelor ou en Master, qui souhaitent concrétiser l’idée innovante à potentiel entrepreneurial développée dans le cadre de leur travail de diplôme en créant leur start-up. Elena Nedelkoska bénéficiera d’une contribution financière de CHF 30 000.– ainsi que d’un programme individualisé de coaching et de formation à l’entrepreneuriat.

 
Le problème des bois tropicaux

Traditionnellement, pour la production de meubles haut de gamme, objets de luxe et instruments de musique, on utilise du bois tropical, qui se caractérise par une haute densité, une forte résistance et des qualités esthétiques. Toutefois, bon nombre de ces essences sont considérées comme menacées, elles sont en outre difficiles à obtenir et très onéreuses. De plus, on ne peut exclure le risque que les clients qui les recherchent favorisent en amont le commerce illégal du bois. C’est pourquoi WoDens souhaite proposer une alternative durable à base de bois indigène, qui présente les caractéristiques des bois tropicaux.

Prochaine étape: la création d’un spin-off

Assistante à l’Institut des matériaux et de la technologie du bois IWH, Nedelkoska poursuivra le développement de la technologie WoDens et fera avancer la création du spin-off BFH du même nom. « À l’avenir, nous souhaitons proposer des bois adaptés aux besoins de chaque client sur les plans de la couleur, de la densité, etc. », nous apprend Nedelkoska. Pour y parvenir, le projet s’articule autour du développement d’une application de modification du bois basée sur l’apprentissage automatique. En outre, WoDens bénéficie du soutien d’Art & Design Manufacture SA, notre partenaire de la branche. Fort d’une longue expérience dans l’industrie de la montre et du bijou, il met ses compétences au service du développement de stratégies commerciales. « Cela nous permet d’établir des relations avec des clientes et des clients du monde entier actifs dans l’industrie horlogère haut de gamme, mais aussi le commerce du bijou, des ustensiles de cuisine, des meubles et des accessoires », ajoute Nedelkoska.

Du bois indigène, à l’apparence et aux propriétés semblables aux bois tropicaux. Voilà la technologie WoDens, développée par Elena Nedelkoska, étudiante en Master Wood Technology et assistante à l’Institut des matériaux et de la technologie du bois IWH, et récompensée par une subvention dans le cadre du programme «First Ventures» de la Fondation Gebert Rüf. Ce prix pose également les fondations du spin-off WoDens de la BFH.

Comment avez-vous trouvé cet article ?

Note moyenne 0 / 5. Votes : 0

Soyez le premier à noter cet article !

0
N'hésitez pas à laisser un commentaire !x
()
x