Québec, au cœur de la construction bois moderne

Le Québec a pris de l’avance dans le domaine grâce à une législation favorable

Accueil / Actualité Bois / Québec, au cœur de la construction bois moderne

La construction en bois moderne est tout simplement époustouflante. Les arcs en bois et les courbes uniques ravissent même les architectes les plus créatifs. L’échelle et la perception d’un bâtiment en bois le font se fondre dans le décor tout en restant perceptible. L’inspiration et la possibilité de réaliser ce type de construction sont désormais à la hausse, mais qui a les connaissances et l’expertise pour ces projets ? C’est le cas de la province de Québec, chef de file mondial de la construction en bois massif.

Depuis plusieurs années, on parle de plus en plus d’une renaissance de la construction en bois et du bois d’ingénierie. Le Québec a su saisir l’occasion en se spécialisant dans la fabrication de poutres en glulam (bois lamellé-collé) et en CLT (bois lamellé-croisé). Les structures en bois dans leur ensemble ont parcouru un long chemin aux yeux des architectes et des ingénieurs, selon le représentant américain pour la construction en bois au Bureau de promotion des produits du bois du Québec (QWEB), Eli Gould.

« Il y a eu un grand changement dans la perception des architectes du bois massif et du bois préfabriqué hors site. Il y a quelques années, nos séminaires étaient davantage axés sur le « pourquoi le bois », alors qu’aujourd’hui, il s’agit de « comment ». Même si la communauté architecturale est d’accord pour le carbone stocké et l’esthétique, nous avons encore beaucoup de travail à faire pour former les ingénieurs et les entrepreneurs. »

Alors pourquoi la communauté architecturale hésite-t-elle encore à embrasser pleinement la construction massive en bois ? Gould comprend que c’est une question de prix, mais pense que cela changera sans aucun doute dans les années à venir. « Il y a une perception d’un coût plus élevé, et même si cela peut être vrai parfois, la réalité est que lorsque nous optimisons la conception et comptabilisons les avantages, l’option bois est souvent plus compétitive qu’on ne le pense. »

Quelle est la particularité du bois massif du Québec ?

L’expérience, les connaissances et la technologie sont les raisons pour lesquelles le bois massif du Québec doit inspirer confiance et être considéré par les architectes pour leurs projets. La province regorge de facultés universitaires et d’entreprises qui se sont développées et ont travaillé dans le domaine de la construction en bois et du bois massif pendant des décennies. Ce savoir-faire est recherché pour plusieurs raisons.

Les matériaux sont peut-être plus chers au début, mais comme la conception et l’ingénierie sont adaptées à chaque projet, il y a un retour sur investissement en termes de simplification de la construction et de gain de temps. La construction s’apparente davantage à un assemblage, les pièces étant livrées sur un site en le moins de livraisons possible grâce à la préfabrication. Le site lui-même nécessite moins de défrichage et des fondations plus petites car le matériau est plus léger.

La préfabrication permet de gagner du temps, les sites sont plus propres et il faut moins d’employés pour le projet. Ceci est rendu possible grâce à la préparation détaillée et aux connaissances des fabricants. De plus, les bénéfices environnementaux ne doivent pas être ignorés: séquestration du carbone, faibles émissions de gaz à effet de serre lors de la fabrication, ainsi que recyclabilité. La construction en bois est également polyvalente en termes de sols et de choix de sites, comme le souligne Eli Gould: « Dans certaines situations, la structure légère peut tellement changer la conception des fondations qu’elle rend possible de nouveaux types de bâtiments sur des sols pauvres ou des friches industrielles, ce qui passionnant également du point de vue de la rénovation urbaine. »

Pleins feux sur les entreprises québécoises

Deux entreprises québécoises se démarquent dans la conception de bâtiments résidentiels et commerciaux en bois massif et exportent leur savoir-faire aux États-Unis : Nordic Structures et Art Massif. La technologie architecturale développée par ces entreprises québécoises a attiré l’attention de plusieurs projets d’envergure, notamment avec des organisations œuvrant dans le domaine de l’éducation.

Art Massif travaille actuellement sur un projet qui utilisera des poutres en lamellé-collé dans le nouveau Founders Hall de Burr & Burton Academy, un nouveau bâtiment académique visionnaire. « Depuis 15 ans, le gouvernement du Québec a déposé une législation favorable à la construction en bois afin que nous puissions développer nos produits et notre expertise pour devenir un chef de file nord-américain dans le domaine », affirme Geneviève Constancis, PDG d’Art Massif.

La bibliothèque du Founders Hall (Burr and Burton Academy)

Nordic Structures est bien connu pour sa collaboration sur des projets à grande échelle aux États-Unis. Leurs produits en CLT et en lamellé-collé peuvent être vus sur de nombreux bâtiments tels que le centre de formation des Sabres de Buffalo de la NHL, le Harbor Center et le Centre d’enseignement et d’apprentissage STEM de la Michigan State University. Pour Marie de Guire chez Nordic Structures, la ressource fait la différence:

« Le bois lamellé-collé et le CLT de Nordic Structures sont incontestablement uniques, tant par leur apparence que par leurs propriétés mécaniques et environnementales exceptionnelles. Notre technologie Enviro-Lam optimise l’utilisation des épicéas noirs de la forêt boréale. Récoltés de manière durable à maturité, ils offrent une résistance mécanique supérieure en raison du climat nordique rigoureux dans lequel ils poussent. »

Source : ArchDaily

ArchDaily

Mass timber is gaining traction in North America through the use of glulam beams and CLT. Quebec, Canada, has a strong history of this type of construction.

Comment avez-vous trouvé cet article ?

Note moyenne 0 / 5. Votes : 0

Soyez le premier à noter cet article !

0
N'hésitez pas à laisser un commentaire !x
()
x