Accueil / Actualité Bois / Le plus grand arbre tropical du monde

Une équipe de scientifiques a trouvé et cartographié le plus haut arbre jamais vu sous les tropiques, à plus de 100 mètres.

Le grimpeur Unding Jami du South East Asia Rainforest Research Partnership a escaladé l’arbre et vérifié sa hauteur au moyen d’un mètre à ruban.

La structure de l’arbre, déterminée à partir de relevés aéroportés lidar ainsi que de balayages laser au sol et de photographies de drone, permet de comprendre pourquoi ces arbres poussent si haut.

Une étude réalisée en avion en 2014 dans les forêts de l’aire de conservation de la vallée de Danum, à Bornéo, en Malaisie, a aidé la géographe Doreen Boyd et ses collègues de l’Université de Nottingham à choisir l’arbre qu’ils appellent Menara, le mot malais pour « tour ».

Unding Jami dans la canopée. Image Unding Jami.

Au cours de ce vol de 2014 au-dessus de Danum, l’équipe de l’Université de Nottingham avait lancé des impulsions laser sur la canopée de la forêt, une technologie connue sous le nom de détection et de télémétrie lumineuse, ou lidar, pour cartographier la structure 3D de la forêt. Cela a aidé Chris Chandler, le doctorant de Boyd, à identifier Menara pour la première fois en 2018. Mais le terrain vallonné où l’arbre se trouve dans les forêts denses de la vallée de Danum peut jouer des tours sur le lidar, ce qui pourrait fausser l’estimation de sa hauteur. En août 2018, plusieurs scientifiques se sont donc rendus à pied à son emplacement, cette fois à l’aide d’un laser pour examiner la structure de l’arbre à partir du sol. Ils ont aussi pris des photos par drone.

Image Alexander Shenkin

L’équipe a calculé à 81,5 tonnes le poids de l’arbre, soit environ 13 éléphants africains de savane – sans compter les racines de l’arbre. Ils pensent que ce type d’arbre pourrait atteindre 255 mètres et être encore capable de supporter son volume.

Les scientifiques ont annoncé une avalanche de découvertes d’arbres record ces dernières années dans l’état de Sabah. En 2016, Unding a atteint le sommet d’un autre meranti jaune dans le bassin voisin de Maliau, qui faisait 89,5 mètres de haut. Quelques mois plus tard, une équipe dirigée par Greg Asner, écologiste et actuellement directeur du Centre pour la découverte mondiale et la science de la conservation à l’Université de l’Arizona, a annoncé avoir trouvé un arbre de 94,1 mètres (309 pieds), également du genre Shorea, ainsi que 50 autres qui ont dépassé la barre des 90 mètres. Puis, en juillet 2018, un journal malaisien a rapporté que des responsables du Tawau Hills Park, à Sabah, avaient déclaré qu’ils avaient le plus grand arbre des tropiques – un autre meranti jaune de près de 97 mètres (318 pieds).

La densité de ces énormes arbres à Sabah a probablement aussi quelque chose à voir avec la concentration de l’État sur la conservation, a déclaré Glen Reynolds, écologiste et directeur du SEARRP.

La course pour trouver un arbre encore plus grand continue cependant. Le 28 mars, Asner a tweeté que son équipe avait trouvé un autre arbre, également situé dans la vallée du Danum, pouvant mesurer plus de 100 mètres (328 pieds). Il faudra une autre montée audacieuse de la part de quelqu’un comme Unding pour déterminer si elle est suffisamment haute pour pousser Menara à la deuxième place !

 

Article original : Mongabay
https://news.mongabay.com/2019/04/climber-verifies-that-tallest-tropical-tree-topping-100-meters/

Comment avez-vous trouvé cet article ?

Note moyenne / 5. Votes :